Nos ressources
Le MOOCLes PodcastsLe LivreLe ManifesteLes événementsDans votre boîte mail
Nos programmes
Trouver sa voieEntreprendre
Alumni
PortraitsEspace Alumni
Corporate for change
Pour les Entreprises

"Être partenaire de Ticket for Change, c’est avoir le privilège de découvrir des initiatives disruptives"

2 décembre 2020
Partager

A l'occasion de cette fin d'année 2020, nous souhaitions échanger avec Marie-Astrid Raoult, Directrice de la Fondation Carrefour depuis 2019 pour discuter de l'impact de notre partenariat et mieux connaitre la Fondation et ses actions. 

Depuis plus de 4 ans, nous sourçons, accompagnons chaque année dans le cadre de notre Parcours Entrepreneur, des porteurs de projets à impact en lien avec l'alimentation et l'agriculture durable, l’anti-gaspillage alimentaire, l’agriculture urbaine. En quelques années c'est plus de 35 projets qui ont émergé répondant aux enjeux de la Fondation Carrefour, parmi eux : Les Petites Cantines, Yuka, Happy Drêche, Tomojo, Oé for Good, etc.


TFC :  Pourquoi la Fondation Carrefour a choisi de soutenir Ticket for Change et plus particulièrement l'émergence d'entrepreneurs sociaux ?

La Fondation Carrefour est attachée à soutenir des initiatives sociales à impact positif en lien avec l’alimentation. Si la Fondation s’est associée à Ticket for Change, c’est parce qu’elle croit profondément à la création de nouvelles solutions durables au service de la société et de l’environnement. Les associations et start-up sociales que nous avons mutuellement soutenues en sont la preuve.


TFC : Que vous apporte ce partenariat à impact ?

Être partenaire de Ticket for Change, c’est avoir le privilège de découvrir des initiatives disruptives, qui élargissent notre vision sur la créativité des projets au sein de l’économie sociale et solidaire. Les porteurs de projets accompagnés par TFC pensent “out of the box” !


TFC : Après 20 ans d'existence, de quoi la Fondation est-elle la plus fière ?

La Fondation Carrefour est fière dans l’ensemble de ses projets, d’accompagner des bénéficiaires éloignés du cercle social mais aussi des projets agricoles et alimentaires respectueux de l’environnement. Et surtout de voir que nos choix, parfois portés par notre intuition, se sont révélés être les bons.


TFC : Et si nous faisons un bond dans 10 ans, comment voyez-vous la Fondation et ses actions ?

J’aurais envie de vous retourner la question tellement cela semble délicat en ces temps incertains…! Plus sérieusement, avec l’équipe nous souhaitons conserver notre proximité avec les porteurs de projets. Grâce à elle, nous avons réussi à soutenir le lancement et le changement d’échelle de nombreux acteurs sociaux en France et à l’international. Garder cette identité me semble indispensable. La Fondation Carrefour compte poursuivre son soutien auprès de celles et ceux qui regorgent d’idées innovantes au bénéfice des plus précaires.

Dans 10 ans, dans l’idéal, notre action aura participé au changement du soutien de la précarité alimentaire. Nous aurons des projets qui contribuent à remettre la production alimentaire au cœur des enjeux sociaux et environnementaux, qui permettent de repenser le modèle distributif de l’aide alimentaire pour favoriser une dynamique de production durable, créatrice d’emploi et vectrice de qualité nutritionnelle. Le concept de démocratie alimentaire est encore jeune, mais c’est un terme qui nous parle. Nous souhaitons que tout le monde puisse être acteur de son alimentation, dans le respect de l’environnement et dans une dimension de plaisir alimentaire.


TFC : Le rêve de la Fondation ?

Encore une question épineuse ! Avec le Groupe Carrefour, nous sommes engagés dans l’aide humanitaire depuis 15 ans. Si nous avons apporté notre soutien lors de catastrophes naturelles et sociales, je souhaite à la Fondation Carrefour de ne plus être sollicitée pour ce type de besoins. Que nous puissions uniquement nous impliquer dans des initiatives à impact positif pour la société et l’environnement...

Un grand merci à la Fondation pour leur soutien renouvelé chaque année !

Retrouvez-ici le rapport annuel 2019 de la Fondation Carrefour

Elodie Turpin
Développement
Retour à la page Actus →